№00024

Cédric Chouviat

CAS №00024
Nom: Cédric Chouviat
Pays: France
Violation des droits: Violence policière
Année: 2021
Informations sur le cas:

Le 3 janvier 2020, quatre policiers ont interpellé Cédric Chouvia, un Français d’origine algérienne, à Paris pour contrôler ses papiers. Au cours de l’interpellation, un conflit s’est produit à la suite duquel Chouviat a été mis en plaquage ventral par la police. Chouviat portait un casque de moto au moment de son arrestation par la police et son état de santé s’est aggravé après qu’il a été plaqué au sol. Il est décédé à l’hôpital le 5 janvier 2020. Les séquences vidéo et audio de l’affaire montrent qu’allongé sur le sol, Cédric a dit aux policiers au moins sept fois qu’il ne pouvait pas respirer. Les forces de l’ordre affirment qu’elles n’ont pas pu entendre Cedric à cause du bruit de la rue et du casque que portait la victime.

L’événement a suscité un tollé public. En janvier 2021, les proches de la victime de l’arbitraire policier ont organisé un rassemblement contre la récente loi sur les règles de détention, qui a été de plus en plus critiquée par le public. L’aperçu vidéo du rassemblement montre le visage de Chouviat avec l’inscription «J’ai été tué par quatre policiers. Je suis mort le 5 janvier 2020 et ils travaillent toujours dans la police.

Depuis plus d’un an, les avocats de la famille du défunt tentent devant les tribunaux d’obtenir justice et de punir les policiers qui ont outrepassé leurs pouvoirs officiels. Trois policiers ont été suspendus pour mort par négligence, et un quatrième policier a été enregistré comme témoin et n’a pas été inculpé. Le 3 janvier 2021, une manifestation s’est tenue à Paris en mémoire de Chouviat, au cours de laquelle sa famille a annoncé que les avocats tentent d’obtenir la suspension du quatrième policier.

СМИ

MÉDIA SUR L'AFFAIRE:

Des dossiers

ÉTAT DE CAS:

Les défenseurs des droits de la Fondation ont demandé des éclaircissements sur l’affaire en cours au ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin, au ministre de la Justice Éric Dupont-Moretti et au Premier ministre français Jean Castex. Les défenseurs des droits de la Fondation estiment qu’il est important de lutter contre la violence policière et, si nécessaire, peuvent fournir une assistance juridique et informationnelle à la famille de Cédric Chouviat.

ИМЯ Mehdi
СТРАНА France
НАРУШЕНИЕ ПРАВ Police arbitrariness
Подробнее
ИМЯ Mahamadou
СТРАНА France
НАРУШЕНИЕ ПРАВ Bavure policière
Подробнее
ИМЯ Taoufik
СТРАНА France
НАРУШЕНИЕ ПРАВ Violence policière
Подробнее
ИМЯ Rémi
СТРАНА France
НАРУШЕНИЕ ПРАВ Violence policière
Подробнее
ИМЯ Maicol
СТРАНА France
НАРУШЕНИЕ ПРАВ Violence policière
Подробнее
ИМЯ Idir
СТРАНА France
НАРУШЕНИЕ ПРАВ Violence policière
Подробнее